dilluns, 3 de novembre de 2008

Le Gic Avenir Femmes prend ses quartiers à Maroua

L’inauguration des nouveaux locaux de cette organisation non gouvernementale (Ong) a eu lieu mardi 28 octobre sous la présidence du gouverneur de l’Extrême Nord. C’est désormais, dans l’imposant immeuble du quartier Kongoré-Domayo, que les femmes membres de l’Ong Gic Avenir Femmes vont quotidiennement se retrouver pour la pratique de leurs activités. Le gouverneur Ahmadou Tidjani a personnellement présidé la cérémonie d’inauguration de ce joyau architectural qui fait la fierté de la ville. C’est d’ailleurs pour cette raison que le maire de Maroua Ier n’a pas manqué de mots pour apprécier la valeur de l’immeuble. Hamadou Hamidou a dit aux femmes venues nombreuses : "Vous participez par la prestance de votre bâtiment à l’embellissement de la ville de Maroua Ier. Cette cérémonie d’inauguration revêt un caractère particulier pour la communauté féminine de la contrée. Laquelle a du mal à trouver ses repères dans un contexte de stigmatisation et de contingences hostiles à l’émergence de la femme". Il s’agit d’un bâtiment flambant neuf appelé "Immeuble Rose", en rapport avec sa couleur. Il a été construit grâce à des fonds mobilisés par l’Ong allemande "Pain pour le Monde", avec l’appui d’un célèbre groupe musical berlinois appelé Silbermond, et avec la contribution multiforme de généreux donateurs allemands. Le centre qui est à sa treizième année d’existence aligne déjà des résultats intéressants. Il offre, depuis sa création, des formations en couture, en teinture, en alphabétisation, en préparation au Cep (Certificat d’études primaires), en sérigraphie, en petite gestion et facilite les micros crédits. Le centre fait également dans les cours de vacances et la transformation alimentaire. Impact C’est ainsi que, plus de 200 jeunes filles et femmes y ont été formées, conseillées et accompagnées dans leur insertion sociale. Mme Moussa Tchitoya, déléguée du Gic Avenir Femmes est confiante en l’avenir : "Notre Ong couvre déjà quatre localités que sont Maroua, Kousseri, Kaélé et Bogo. Avec ce nouveau centre, nous allons pouvoir étendre davantage le Gic à d’autres départements de la province et à d’autres activités. C’est donc le couronnement d’une longue bataille et nous entendons pérenniser les actions sur le terrain". Le Gic Avenir Femmes a été créé en 1995, dans un contexte très précaire où les femmes restent les plus pauvres, marginalisées, analphabètes, prisonnières des pesanteurs socioculturelles, victimes des violences de tout genre. Toutes choses qui limitent leur accès à la formation, à l’information et à la prise de décision et aux moyens de production. Il se fixe pour objectif majeur d’améliorer les conditions de vie et de travail des filles et femmes de l’Extrême Nord, à travers la formation et l’éducation. Il comporte en son sein un Centre Avenir Femmes (Caf), une Boutique Avenir Femmes (Baf) et un Bureau d’écoute, de renseignement et d’information en matière de Vih/Sida (Beri). Il est appuyé par plusieurs partenaires nationaux et internationaux.Les nouveaux locaux inaugurés le 28 octobre permettront à cette association de disposer d’un environnement de travail plus adapté et motivant, de contribuer à crédibiliser davantage cette organisation et accroître les impacts qualitatifs et quantitatifs de son travail.

Par Jacques KALDAOUSSA

Le 03-11-2008