dimarts, 3 de juny de 2008

Carta a llegir rebuda de l´escola de sords IMHSA a Eseka


Comment allez vous ces derniers jours? je crois que le pays Cataluyna va bien aussi. sans oublier mama Engeletta?ainsi que les amis de agermanamen?Nous de notre côté, nous vivons des changements politiques et économiques qui nous affectent beaucoup.Nous sommes encore à l'école. et aimerions partager les petites nouvelles pas très bonnes en ce moment au niveau de l'école.NOus sommes toujours au travail. Les enfants et tout le personnel; nous avons queques difficultés pour avancer bien dans le programme surtout les enfants à l'internat.L'alimentation des enfants est très difficile ces derniers temps, les enfants se nourrissent regulièrement du riz et parfois du manioc, parceque transporter le manioc du village pour Eseka est aussi cher à cause du prix du carburant qui est élévé , cela fait 2 mois que le marché économique a augmenté; les prix d'achat d'avant ne sont plus les mêmes aujourd'hui. Cela a derangé nos petites économies et maintenant nos ressources vitales(finances) ont baissé, pour nourrir les enfants, les soigner contre les maladies (le paludisme, la grippe, la toux, les maux de ventre, les amibes qui sont fréquennts)cela est un combat; car les temps saisonniers(le climat) ont aussi changé nous obligeant d'acheter beaucoup de remèdes.Côté personnel, les ressources financières(salaires) des travailleurs ne font plus le poids devant la hausse des prix.Malheureusement, beaucoiup d'entre nous sont aussi malades et régulièrement sous médication. Mama Justine la que surt a la foto de dalt (le ministre de l'interieur) a besoin des médicaments pour soigner des crampes qui ne finissent pas très bien..Cependant, cela ne nous empêche pas de respecter les programmes officiels selon nos possibilités du moment.Je vous écris au nom de l'école tout en vous rappelant que vous nous avez toujours encouragé à vous écrire et vous donner nos nouvelles de temps en temps et si besoin est, vous pourriez nous venir en aide.Voici en bref, nos nouvelles pas bonnes ces jours -ci.Tout en comptant sur votre secours, recevez de notre part nos salutations les meilleures.


Hermine Gisèle NTEP.