dilluns, 1 d’octubre de 2007

Au nom de tous les membres d’AGERMANAMENT- BARCELONE

Chers Préasident et amis d’ASAFRO CAMEROUN

Au nom d’Agermanament de Barcelone, nous vous faisons
parvenir nos doléances les plus attristées pour les décès de notre ami Monsieur Ndoung Albert. Sa disparition inattendue, nous a profondément touché, car avec lui, nous avons partagé depuis plusieurs années, les mêmes soucis et la même volonté de travailler pour la promotion sociale et économique des populations paysannes du sud Cameroun.

Pour nous, notre regretté Albert, a été l’exemple de l’homme qui n’a jamais épargné des efforts pour le bien-être de ses concitoyens, en déployant une intense activité tout au long de sa vie, même au moment où, par son âge et par la richesse des services déjà rendus, il avait largement mérité, jouir d’une confortable retraite. Ceci n’a pas été le cas et la mort l’a surpris, à plus de soixante dix ans, au pied du canon, toujours à la tâche, et ce qui est le plus étonnant, plein d’espoir et des projets pour l’avenir.

Nous sommes bien conscients, que le départ d’Albert Ndoung, laisse un grand vide, d’abord dans sa famille, aussi dans son large réseau d’amitiés et d’une forme toute spéciale au sein d’ ASAFRO- CAMEROUN, entité qu’il a créé et qu’il a fait grandir avec tant d’efforts et d’application. Votre tâche sera désormais de continuer son oeuvre avec le même enthousiasme qu’il lui avait toujours porté. Pour ce faire, vous pouvez compter sur notre total collaboration, de sorte que entre nous tous, en travaillant en équipe comme il avait toujours souhaité, nous pouvions faire réussir ces projets de développement communautaire qui nous tiennent tant à cœur.

Cher amis, joint à nos condoléances, recevez aussi l’expression de notre fidèle amitié avec la ferme volonté de poursuivre l’étroite collaboration au bénéfice des populations camerounaises les plus nécessitées.

Bien cordialement à vous.

Au nom de tous les membres d’AGERMANAMENT- BARCELONE,
Jacques Borras et Barthélemy Amat

28.09.2007